En tournée à Brazzaville, Paul Kagame avertissement une critique d’accords puis Denis Sassou-Nguesso



Publié le :

Le président rwandais Paul Kagamé et ses ministres des Affaires étrangères et des Finances bouclent ce mercredi une visite officielle de trois jours à Brazzaville. Il a conclu avec son homologue congolais Denis Sassou-Nguesso une série d’accords à caractère minier, culturel, éducatif, ou encore économique, notamment avec la concession de terres arables pour la culture maraîchère.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

Les deux pays ont signé deux accords, trois protocoles, deux mémorandums d’entente et une convention de concession dans le domaine agricole. Selon une source proche du dossier, le Congo doit concéder au Rwanda 12 000 hectares de terres exploitables dans au moins trois Départements du sud du pays. En revanche, la durée de la concession n’a pas été précisée.

Le Congo compte 10 à 12 millions de terres arables dont moins de 5% sont exploités pour une agriculture vivrière.

Selon le communiqué conjoint lu devant la presse par Jean-Claude Gakosso, ministre congolais des Affaires étrangères, les deux chefs d’État ont estimé que le niveau des relations entre leurs pays pouvait être plus large et plus profond au regard des accords signées par le passé.

Les présidents des deux pays ont demandé à leurs gouvernements de s’employer, sans délais, à l’élaboration des plans d’action pour l’exécution des accords qui viennent d’être conclus.

►À lire aussi : Grands Lacs: Kagame souhaite une «collaboration constante» dans la lutte contre l’insécurité



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.